Consultations en présentiel ou à distance

MARTINE-WERNER-COACH-EFT-LOGO

Quel est le lien entre phobies et traumatismes ?

Partager cet article

Peur ou phobie, quelles différences ? Quel est le lien entre phobies et traumatismes ? Quels sont les avantages de la psychologie énergétique et de l’EFT dans le traitement des phobies ?

La peur, une amie qui nous veut du bien…

La peur est une émotion utile qui nous signale un danger. Elle répond à un besoin de protection et nous permet d’adapter notre comportement (fuite ou attaque). La peur s’arrête quand la situation a été résolue : on a affronté ou évité le danger.

La phobie, une peur irraisonnée

La phobie est une peur irraisonnée et incontrôlable  par rapport à un objet, un animal, une situation ou des personnes comme dans la phobie sociale.

Elle se traduit physiquement par des symptômes très proches de ceux du stress : 

  • accélération du rythme cardiaque,
  • difficulté à respirer,
  • transpiration,
  • douleurs abdominales, etc…

Elle peut provoquer une crise d’angoisse ou de panique.

La  spécificité  des phobies est que les personnes qui les subissent ont conscience de la disproportion entre le danger, qui n’est pas réel et la peur ressentie, qu’elles n’arrivent pas à contrôler.

Des conséquences sur le quotidien

Quand la peur devient pathologique et que la souffrance entraîne des dysfonctionnements sociaux, professionnels et/ou relationnels, on parle de phobie.

Il y a toujours dans les phobies des stratégies d’évitement qui peuvent handicaper le quotidien  : la personne ne peut plus  prendre sa voiture, ou  dans le cas d’une phobie scolaire, elle ne peut plus aller à l’école, ce qui peut conduire à une déscolarisation. Ces comportements doivent nous alerter suffisamment tôt et il est important de consulter.

Les personnes phobiques ont conscience que leur peur est irrationnelle mais elles ne peuvent pas la dépasser. Elles souffrent souvent d’être incomprises par leur entourage et cherchent à se sur-adapter en mobilisant beaucoup d’énergie.

Une phobie peut donner lieu à une décompensation et conduire à une dépression.

Phobies simples ou phobies complexes

Les phobies simples sont liées à un objet bien défini : phobies des animaux (insectes, araignées, souris…), des piqûres, de l’eau, du vide… Les phobies complexes sont reliées à des situations (claustrophobie, agoraphobie, phobie sociale…). La phobie sociale est la plus complexe, c’est la phobie d’être en relation avec d’autres ; la stratégie d’évitement peut aller jusqu’à ne plus sortir de chez soi.

Les phobies simples sont plus faciles à traiter et dans quelques rares situations peuvent disparaître spontanément.

Toutefois,  la classification est plus complexe qu’il n’y paraît.

Lien entre traumatismes et phobies

La phobie nous indique que quelque chose est bloqué et n’est plus fluide dans notre vie.

Elle n’est  souvent qu’un symptôme, un message qu’envoie notre corps dont il nous faut découvrir le sens. Les phobies sont rarement simples. C’est souvent l’arbre qui cache la forêt. Par exemple, la phobie d’une piqûre peut être l’expression d’un abus sexuel refoulé.

Dans ce cas, la phobie est  l’expression d’une dissociation, c’est-à-dire d’un mécanisme de protection émotionnelle contre la souffrance liée à un traumatisme ancien.

La phobie est donc un mécanisme de défense que notre inconscient a mis en place pour nous protéger d’une peur en lien avec une blessure ancienne, un traumatisme, un manque d’estime de soi…

En découvrir la face cachée va permettre de traiter l’origine du problème : en ne traitant que le symptôme de surface, le risque est grand, en effet, de  déplacer ce symptôme.

Avantages de l’EFT pour traiter les phobies

MARTINE-WERNER-COACH-EFT-IDENTIFIER-DESEQUILIBRE

Il est possible aujourd’hui, grâce aux découvertes sur la plasticité du cerveau, de transformer les traces émotionnelles du passé et de retrouver de l’apaisement.

L’armée américaine reconnaît officiellement l’efficacité des techniques de libération émotionnelle -dont l’EFT -emotional freedom technique – et les propose comme traitement de première intention dans les situations de stress post-traumatique.

Une phobie nous indique que quelque chose est bloqué et n’est plus fluide dans notre vie. Les émotions non exprimées s’impriment dans notre corps.

Les avantages  d’une thérapie psycho-énergétique telle que l’EFT dans le traitement des phobies sont les suivants :

  • accéder directement au langage de l’inconscient qui s’est imprimé dans le corps afin de libérer l’énergie liée aux émotions bloquées
  • travailler en profondeur sur les évènements-racines et les nettoyer de leur charge émotionnelle
  • anticiper tranquillement les situations du futur qui étaient jusqu’à présent sources d’anxiété.

La méthode fait partie des thérapies brèves et peut être pratiquée en auto-soin entre les séances.

Pour aller plus loin

Psychologie de la peur – Craintes, angoisses et phobies – Christophe André

La peur des autres : trac, timidité et phobie sociale – Christophe André, Patrick Légeron

Conférence – 1’53 – animée par Gwenaelle Persiaux et Valérie Menéroud

Plus d'articles

MARTINE-WERNER-COACH-EFT-COMPLEMENTARITE

La transition professionnelle en 5 questions

Pascale Schaefer, coach en transition professionnelle, nous parle de son expérience  pour réussir un changement professionnel. Elle a piloté de nombreux dispositifs de restructuration et

MARTINE-WERNER-COACH-EFT-CONFIANCE-EN-SOI

Confiance en soi ?

La confiance en soi, de quoi parlons-nous ? Quelles sont les conséquences du manque de confiance en soi ? Faisons tomber quelques croyances. Quelques clefs pour booster la confiance en soi. Les apports de la psychologie énergique dans la confiance en soi.

Pour prendre rendez-vous

Contactez-moi au : 06 71 21 02 06

Ajoutez votre titre ici

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.